L’auto-destruction commence au niveau moléculaire.

Chaque année en France, près de 10 500 personnes meurent du suicide, ce chiffre correspond à trois fois le nombre de décès sur les routes, mais ne semble pas bénéficier du même intérêt pour les pouvoirs publics… Allé savoir, peut-être que le totem de la « responsabilité individuelle » voile la tragique responsabilité collective du suicide. A…