Se donner du courage en se la jouant Tyler Durden.

Évoluant dans une société individualiste et productiviste, la notion de motivation est centrale. Que cela soit dans le cadre des études, du travail, de la santé ou encore des relations sociales, se motiver, c’est être à même de fournir l’énergie nécessaire dans la poursuite d’un objectif.

Forcément, dans un contexte de marchandisation, la motivation devient également une manne financière, pour ceux qui proposent des techniques, toutes plus infaillibles les unes que les autres, pour « se motiver ».

Diverses techniques existent pour accroître son niveau de motivation. Se parler à soi-même, « Ce coup-ci, je le fais !!! », se visualiser en train d’accomplir quelque chose ou encore planifier les gains qui découleront de nos actions. Voilà pour les plus connues, d’autres plus élaborés, plus ou moins rationnels existent, en vérité des milliers de techniques existent. Que voulez-vous dans un marché concurrentiel, il faut savoir se démarquer…

Mais une récente étude, d’Andrew Lane et collaborateurs, semble confirmer le principe de parcimonie. La méthode la plus simple, celle où l’on s’auto-motive en « jouant au schizophrène » serait la plus efficace.

44 000 personnes participèrent à cette expérience, visant à tester l’efficacité trois méthodes de motivation, se parler à soi, l’imagerie mentale et la planification. En terme d’exemple concret pour une même situation, on a donc ici respectivement, « je vais réussir mes exams !!! », je me vois en train de réussir mes exams et si je révise bien, je vais réussir mes exams.

Les sujets furent divisés en 13 groupes, 12 tests et un contrôle. Après s’être motivé, les participants devaient effectuer un jeu de mémoire, « concentration game » en anglais, où ils devaient le plus vite possible clicker et identifier des nombres de 1 à 36 sur une grille généré aléatoirement. Un programme informatique de différents niveaux (lent, moyen ou rapide) servait d’opposant.

Les résultats indiquent que ceux qui se sont motivés vocalement ont de meilleures performances, suivis par ceux qui se sont visualisé leur réussite, la méthode de planification arrivant dernière. Tous les groupes qui avaient utilisé une technique d’auto motivation performaient mieux que le groupe contrôle, mais c’est chez les groupes « se parler à soi » et « imagerie mentale » que la différence avec les contrôles était significative. Ce dernier point est sans doute dû au lien qu’il y a entre les deux méthodes. En effet, pour s’imaginer en train de réussir, il faut également se dire à soi-même qu’on va réussir. Les chercheurs ont également remarqué que les participants accordaient plus de confiance à la méthode d’auto-suggestion vocale.

« L’extraordinaire nous attire un instant, la simplicité nous retient plus longtemps, parce que c’est en elle seule que réside l’essentiel », c’est ce que disait Garry Winogrand et on doit admettre que la simplicité, lorsqu’elle résulte vraiment d’une réduction à un « essentiel effectif » est souvent la meilleure méthode à appliquer.

On pourrait également mettre en lien les résultats de cette recherche avec la notion de motivation endogène. C’est-à-dire la motivation venant de soi, qui semble bien plus efficiente dans le domaine scolaire ou économique, mais qui est largement bridée dans notre système éducatif et professionnel. En effet, ce sont respectivement, les notes et le salaire qui sont censés motiver, dans le paradigme actuel, or, c’est souvent de notre individualité que vient la meilleure source de motivation.
Alors, démotivé ? Noyé dans votre inertie ? Réveillez le Tyler Durden qui sommeille en vous.

Source: Brief Online Training Enhances Competitive Performance: Findings of the BBC Lab UK Psychological Skills Intervention Study

Publicités

Une réflexion sur “Se donner du courage en se la jouant Tyler Durden.

  1. Très bon article, cette jeunesse qui est déresponsabilsée de tout…
    a bien besoin de se remotiver, et la matière « courage personnel » devrait figurer dans le cursus scolaire ! à la place du cours « Manipulation » je te manipule, tu me manipules, elle/il me manipule… qui ça ?! la bangue Rotchild, pour le plus voyant ou les autres….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s