Déficits de représentation de la gauche et de l’Histoire. 1er partie.

Un trouble troublant…

Derrière ce titre, à l’allure hautement politisé, se cache un autre phénomène cognitif passionnant: l’héminégligence. Ce trouble survient après des lésions du lobe pariétal, aussi appelé négligence spatiale unilatérale, il se traduit par une incapacité à se représenter des stimuli présenter du coté opposé à la lésion cérébrale. L’héminégligence fait partie de la longue liste d’éléments qui mettent à mal la vision actuelle de l’individu tout-puissant, en nous rappelant à quel point nous sommes conditionnés à « bas niveau » par notre substrat biologique et nos systèmes de représentations. Une personne souffrant de cette maladie va pour citer quelques exemples, ne manger que le contenu droit de son assiette, ne raser que son côté droit etc. Amener à reproduire un objet, comme une horloge, le patient s’efforcera de tout concentrer sur un seul côté.

image-3

« Zonage » du cerveau humain

0060

Exemples de reproduction faite par un patient héminégligent. en haut les dessins à reproduire, en bas les reproductions

 

Voir sans en être conscient

L’un des éléments les plus intéressants, c’est que ces déficits ne sont pas à proprement parler visuels. il s’avère que les patients héminégligents « voient » l’intégralité des images, mais il ne se représente pas consciemment celles-ci. Dans une expérience des chercheurs Marshall &  Halligan en 1988, on présenta à des patients souffrant d’héminégligence, des maisons en bon état et des maisons en flamme sur le côté de leur négligence. On demanda aux participants de choisir dans quelles maisons ils désiraient vivre. Et bien qu’aucun patient ne différenciait les habitats,  il s’avéra qu’ils choisissaient préférentiellement les maisons intactes.

burning-house

Dessins utilisés dans l’expérience de Marshall & Halligan

 

La négligence spatiale unilatérale est donc comme son nom l’indique un déficit de représentation spatiale, or diverses observations nous amènent à penser que l’humain se représente parfois le temps comme une frise et donc spatialement. Dans une seconde partie, nous verrons une étude récente se posant la question de savoir si un déficit de représentation spatiale pourrait entraîner un déficit de représentation temporelle

Publicités

Une réflexion sur “Déficits de représentation de la gauche et de l’Histoire. 1er partie.

  1. Pingback: Sirtin » Quelle est ta relation avec ton espace ? (suite et fin)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s