Première étape dans l’élaboration du Bene Gesserit : modifier les émotions grâce à la voix.

Ceux d’entre vous qui n’ont pas eu la chance de connaître l’immense œuvre de Frank Herbert ignorent qui sont les Bene Gesserit. Il s’agit d’une faction politique évoluant dans les romans de science-fictions de la saga « Dune », composée de femmes qui ont poussé à l’extrême les notions d’intrigues et de politiques. Au point que celles-ci sont capables de produire des ordres vocaux qui influent directement sur la psyché de leur interlocuteur.

Sans aller aussi loin, Jean-Julien Aucouturier, chercheur au CNRS et ses collègues ont mis au point un procédé, permettant à des participants de modifier leurs émotions en écoutant leur propre voix.
Les sujets lisaient un texte et en temps réel, leur voix étaient altérées à leur insu, par un logiciel, selon plusieurs valences émotionnelles. C’est cette modification et pas leur propre voix, que les sujets entendaient dans leur casque.

Sans titre - 1

À l’issue de l’expérience, il s’avère que les participants n’ont pas perçu l’altération vocale et leur humeur fut modifiée en fonction de la valence émotionnelle induite. Ce résultat montre, d’une part l’influence que peut avoir notre propre voix sur notre humeur, mais également, que nous ne contrôlons pas notre voix pour produire une humeur, au contraire, nous nous alignons sur l’humeur induite par notre propre voix.

Le logiciel utilisé pour cette expérience est composé de divers algorithmes simulant les caractéristiques acoustiques d’un large spectre d’émotions. Cet outil impressionnant et disponible en téléchargement à cette adresse, laisse entrevoir tout un champ d’expérimentation à venir.

Quand on imagine qu’un « simple » logiciel modifiant notre voix à partir de règles immuables peut déterminer si nous nous sentons heureux ou tristes, on comprend la vacuité des thèses faisant de l’homme une créature extraite des automatismes matérialistes…

En tout cas, on se met à imaginer les possibilités de ce logiciel…

Vous êtes coincé avec un(e) pseudo-dépressive chronique, qui vous bassinent avec ses problèmes, qui n’en sont pas. Là, vous avez la lumineuse idée de sortir votre ordinateur portable, un casque micro et vous la laissé vider son sac pendant des heures avec le logiciel réglé sur « joyeux ».
Ou encore, jouer à des jeux de rôle en ligne, appuyant votre jeu d’acteur par une petite assistance
numérique.

Article de référence: Covert digital manipulation of vocal emotion alter speakers’ emotional states in a congruent direction

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s